Assemblée des délégués du 6 novembre 2004,
à Morges, par Jean-Claude Gardiol.

 

"10h00: visite du « Sentier de la Truite » et de la passe à poissons du Boiron,
avec peut-être possibilité d'assister à une pêche électrique."

Telle était la teneur de la convocation que chacun d'entre-nous avait reçu...
Après quelques hésitations quant à trouver le lieu du rendez-vous, c’est finalement à 10h30 qu’une vingtaine de participants se mirent en route avec la tenue adéquate, afin de se rendre à pied vers la passe à poissons. Un temps frais, mais ensoleillé nous accompagna tout au long de ce très joli parcours, qui justement suivait la piste Vita. Les plus courageux essayèrent même d'en faire les exercices... Certains avec peine, d’autres avec courage!

On est bien attentif...

Un sentier au bord du lac nous permit de faire de magnifiques photos (ci-dessous), cabanes de pêcheurs, filets, poissons, citrouilles abandonnées sur le compost, ... C’est alors que nous vîmes un pêcheur et sa compagne en train de vider leurs filets contenant des perches, mais aussi des algues, et de leur demander gentiment si nous pouvions les immortaliser sur notre pellicules; c’est avec un refus net que nous dûmes reboucher notre objectif, devant sa crainte de lire un article dans le journal, vantant la pêche miraculeuse des pêcheurs du lac. N’insistant point, et en lui précisant que telles n'étaient pas nos intentions, nous continuâmes notre chemin

Rencontres insolites...

Enfin, le sentier abandonnat le bord du lac et suivit ainsi le Boiron de St-Prex; magnifiques paysages (photos). Puis arrivant à la passe à poissons, Thierry nous narrât le but de cette échelle à poisson qui remplace aujourd'hui un mur qui jadis interdisait aux truites de continuer leur frais plus en amont de cette rivière. Quelques troncs d’arbres en travers du Boiron, à distance à peu près égales, suivant les accidents des rives, permettent ainsi aux poissons de s’initier au saut en hauteur et longueur. Ceci grâce à l'ATL (Association Truite-Léman).

La passe à poissons, objet de notre visite!

II est 12h30, le temps nous manque pour continuer notre chemin afin de découvrir la procédure de la pêche électrique. Nous profitons alors de rencontrer au parking du Stand, ceux qui ne pouvaient marcher et attendaient, tout comme nous, l’apéro qui fût servit par Thierry (encore lui). Il nous informât que suite à son contact avec les gens de la pêche électrique, nous pourrions nous y rendre après le repas et l’AD.

Doris partie dans une grande théorie.

Le temps nous pressait maintenant pour nous rendre à pied au Café des Amis, à Morges. Le repas fût servit dans une très bonne ambiance et les commentaires fusèrent de toutes parts qui relataient cette belle matinée.

Ça batoille dur!
Qu'est-ce que tu penses pour la prochaine sortie?

Après un excellent repas, Doris ouvrit les feux de l’AD. Celle-ci se prolongea quelque peu et c’est avec une certaine tristesse que nous ne pûmes pas nous rendre à cette fameuse pêche, car il était 16h et les gens chargés de cela était en passe (pas celle des poissons) de quitter les lieux. Ce ne sera donc que partie remise pour une prochaine AD.

Merci aux organisateurs de nous avoir permis de passer ces bons moments dans une ambiance des plus aquariophiles.

Texte et photos: Jean-Claude Gardiol

Voici encore quelques photos envoyées par Jean-Claude Glück:

 

Merci à Jean-Claude Gardiol et à Jean-Claude Glück pour leur participation active à l'enrichissement de notre site...

 

 

  © ARCAT, 2004-2005
Accueil Accueil